5 points à connaitre sur le Mobile First

Connaitre Mobile First
Posté par JP le 13 juillet 2018 CONTACTEZ NOS EXPERTS

Le point de bascule ayant été atteint, le trafic mobile (en France) est devenu plus important que le trafic desktop. Google a donc décidé de favoriser les sites qui proposent une ergonomie mobile correcte, et des temps de chargement confortable pour une navigation en 3G.

Pour ce faire, la création d’un index mobile, dont les critères de positionnement sont légèrement différents de l’index précédent, a été mis en place. Au moment de la rédaction de cet article, le déploiement de ce nouvel index à déjà commencé, et certains sites sont passé sur l’index mobile tandis que d’autre demeure sur l’ancien. Aujourd’hui nous vous proposons de passer en revue cinq questions qui nous sont régulièrement posés sur le Mobile First ?

Comment faire pour passer en mobile first ?

Cette question, bien que légitime, n’a en fait que peu de sens. En tant qu’annonceur, il n’est pas possible de décider à quel moment votre site va passer sur l’index mobile. Le déploiement étant progressif, il va durer quelques mois, aux termes desquels l’ensemble de sites sera indexé dans le nouvel index. Il ne vous est pas possible d’accélérer les choses, c’est le hasard (et la façon de déployer choisie par Google) qui déterminera votre placement dans le nouvel index. Une chose à noter : Google vous prévient du passage de votre site dans le nouvel index via un message dans votre search console.

Est-ce un avantage de passer sur l’index mobile first ?

Cette question est la suite logique de la première. En effet, certains annonceurs estiment qu’ils vont souffrir d’un désavantage, si ses concurrents se positionnent sur le nouvel index avant eux. En réalité, le nouvel index n’est pas un avantage en soi. Par contre, si votre site est particulièrement bien optimisé pour une utilisation mobile, il risque effectivement de gagner quelques positions en SEO, la pondération des critères mobile étant plus importante dans le nouvel index (d’où son nom).

Faut-il forcément faire une refonte de son site pour profiter du nouvel index ?

A cette question, il est important d’ajouter une précision, pour éviter toute confusion : l’index mobile first deviendra à terme l’index unique de Google, et tous les sites seront indexés dessus. Même ceux qui ne sont pas mobile friendly. Ils soufreront sans doute d’un déficit de visibilité, mais pas d’une désindexation, Google fut très clair sur la question. Il n’est donc pas nécessaire d’envisager une refonte de votre site dans tous les cas, surtout si ce dernier est déjà en Responsive Web Design, et utilise la diffusion dynamique. Dans ce dernier cas, il vous sera conseillé de réaliser des contrôles et l’ergonomie et de la vitesse de navigation, mais pas la réalisation d’une refonte.

Est-il préférable d’avoir un site desktop et un site mobile ?

Il n’existe pas vraiment de réponse définitive à cette question, mais on peut dire que dans la majorité des cas, le développement d’un nouveau site uniquement optimisé pour le mobile n’a pas vraiment de sens. Les coûts de fabrication et les délais impliqués tendent à favoriser un site unique, responsive et optimisée ergonomiquement. De plus dans le cas d’un double site, les complexités de gestion et d’optimisation s’accumulent très vite. La gestion des canonical doit être faite finement pour vous évitez les problèmes de duplicate quand le contenu est strictement identique entre les deux versions du site.

Est-ce que le mobile first va bouleverser le SEO sur mon secteur ?

Interrogation légitime pour tous les annonceurs dont le trafic organique est important, cette question n’appelle pas non plus une réponse catégorique. Cependant il est possible de dire que les modifications dans le classement des sites ne sont pas brutales, et laisse le temps aux propriétaires de site de faire les évolutions nécessaires. Sur des secteurs très concurrentiels en référencement naturel, les écarts peuvent être plus important, cependant ils ne font que confirmer des tendances qui s’affichaient depuis plusieurs mois. En effet, la pondération des critères de classement était déjà en évolution du côté de Google, bien avant la création du nouvel index ! Il s’agit donc d’une évolution, pas d’une révolution.

Si vous avez d’autres interrogations concernant l’index mobile first, n’hésitez pas à nous contacter, nos experts se feront un plaisir de vous répondre.

Home » Le Lab » SEO : Référencement Naturel » 5 points à connaitre sur le Mobile First
CONTACTEZ NOS EXPERTS