Amazon Business : le géant de la vente en ligne avance ses pions en B2B

Amazon Business
Posté par Sylvain le 3 octobre 2018 CONTACTEZ NOS EXPERTS
Rate this post

Sans que cela ne fasse grand bruit, Amazon a lancé il y a 8 mois Amazon Business à destination des entreprises. De quoi permettre au géant américain de mettre les pieds dans le marché B2B. Quel bilan peut-on tirer de ces premiers mois ?

Le marché du B2B : un marché en expansion

L’appétit d’Amazon concernant la vente en ligne semble sans limite, et sa volonté d’attaquer le marché B2B n’est pas anodine.  En effet, selon la Fevad, on estime à l’heure actuelle qu’un peu plus de la moitié des entreprises françaises comptant 10 employés ou plus achètent déjà des produits en ligne. Mais ce sont les perspectives futures qui sont d’autant plus intéressantes pour l’entreprise de Jeff Bezos : les prévisions valorisent le marché B2B à presque 7 trillions de dollars en 2020, soit deux fois plus que le marché B2C. De quoi devenir la nouvelle poule aux œufs d’or pour Amazon ?

Amazon Business : une entrée sur la pointe des pieds

 S’il s’agira probablement d’une énorme source de revenus dans les futures années pour Amazon, la firme de Seattle a décidé de se lancer progressivement. Ainsi, à date, seulement les achats de classe C ou non stratégiques sont assurés, c’est-à-dire des achats ponctuels inférieurs à 5000€. De cette manière, parmi les meilleures ventes sur Amazon Business on retrouve principalement des petits produits : accessoires bureautiques, fournitures de bureau, petite épicerie et produits d’entretien. Or ce type d’achats ne représente en moyenne que 5% des achats réalisés par les entreprises en France, ce qui laisse donc une belle marge de progression.

Quels résultats suite à ces premiers mois d’activité ?

Amazon se fait assez discret sur les réelles retombées suite à son lancement sur le marché B2B. Plutôt que de mettre en avant le nombre d’acheteurs ou le CA généré, le géant de la vente en ligne préfère parler de demande « naissante » et communiquer sur les grands noms qui se sont laissés tentés par l’offre, tels Chauffeur privé ou Webedia.

Du côté des vendeurs, l’expérience semble convaincante mais reste à perfectionner. Si les vendeurs notent certaines longueurs lors de la mise en place du process, mais ils sont unanimes quant aux retombées économiques. En effet, certains ont constaté que le panier moyen des entreprises était assez largement supérieur au panier moyen B2C, quand d’autres notent que 20% de leurs commandes s’opèrent déjà via Amazon Business.

Si l’expérience semble partir sur de bonnes bases, il ne fait aucun doute que Jeff Bezos et ses équipes vont donner un réel coup d’accélérateur dans les mois à venir pour consolider leur hégémonie… Il apparait en tout cas que le géant américain est sur tous les fronts en ce moment, puisqu’il souhaite également intensifier sa présence dans la publicité et booster ses résultats via Amazon Ads.

Home » Le Lab » SEA : Liens Sponsorisés » Amazon Business : le géant de la vente en ligne avance ses pions en B2B
CONTACTEZ NOS EXPERTS