Mise à jour de la méthode du CLS, une des metrics clés des Core Web Vitals

L’annonce des Core Web Vitals, nouvelles metrics liées à l’UX et la vitesse de chargement des sites qui sont en passe de devenir des facteurs de ranking SEO, avait fait grand bruit malgré un certain manque d’informations de la part de la firme américaine. Récemment, nous avons appris que Google avait revu sa méthode de calcul pour le CLS (Cumulative Layout Shift, soit la stabilité visuelle d’une page lors de son chargement). Heureusement, ceux qui ont déjà cherché à optimiser la stabilité visuelle de leur site ne verrons pas leurs efforts réduits à néant, loin de là !

Une fenêtre de mesure plus délimitée et intelligente

Dans les informations transmises par la Chrome Speed Metrics Team, Google nous transmet plus de détail sur la manière dont sera désormais mesuré le CLS d’un site web. Cette mesure s’effectuera sur des fenêtres temporelles précises de maximum 5 secondes, chacune espacée par 1 seconde de battement. Le but de cette mesure est d’évaluer avec justesse le réel impact des instabilités visuelles lors du chargement, et ce même pour les sites qui disposeraient volontairement de modifications visuelles (un bloc automatiquement mis-à-jour au fil des minutes comme l’on pourrait le trouver sur un site d’information boursière, par exemple).

Une « fenêtre » débute donc dès le premier CLS et se poursuit jusqu’à la fin des CLS (dans un maximum de 5 secondes), suite à quoi une seconde de pause est marquée. Une nouvelle fenêtre est amorcée si la page connaît un autre CLS par la suite, et la boucle se répète jusqu’à un chargement complet et/ou l’absence de CLS supplémentaire. Le score CLS final est par la suite calculé en additionnant le total des scores de chaque CLS constaté dans les fenêtres mesurées.

Quel impact sur le score CLS actuel de votre site ?

Heureusement, d’après les experts Google, cette mise à jour de la manière dont est mesurée le CLS d’un site n’aura pas d’impact négatif sur votre CLS : en effet, ce dernier est désormais « plafonné » et ne peut pas être supérieur à une valeur que vous constatiez précédemment. Pour plus de 55% des sites au 75E percentile, cette mise à jour n’aura tout simplement aucun impact sur le CLS des sites car leur CLS était déjà bon ou confiné aux 5 premières secondes de chargement du site. Vous ne constaterez donc aucun changement, ou au mieux une amélioration, surtout si votre site appartient à la catégorie susmentionnées (sites étant mis à jour en temps réel et où les CLS sont inévitables).

L’impact SEO des facteurs Core Web Vitals ne sera pas mis à jour en temps réel pour votre site

Lors d’un chat visio via Google Hangout, John Mueller (un des porte-paroles clés de Google, notamment sur les questions SEO) fut questionné sur la fréquence de mise à jour des Core Web Vitals dans le ranking d’un site. En bref : une amélioration ou régression des facteurs CWV aura-t-elle des répercussions immédiates sur le ranking SEO d’un site ou l’effet sera-t-il délayé dans le temps ?

John Mueller nous apprend donc que les facteurs CWV ne seront pas mis à jour en temps réel, ni donc leur impact sur votre SEO : en effet, il faut plusieurs jours voire semaine à Google pour mesurer et agréger ces données avant de calculer leur poids à venir dans le ranking d’un site. Cette période de récolte et étude peut prendre jusqu’à 28 jours, période de temps entre chaque mise à jour des CWV dans les outils tels que Page Speed Insight, par exemple. Cela signifie que si de mauvaises CWV impactent votre SEO, il faudra un certain temps avant que vos corrections soient effectivement prises en compte par Google. Le mieux est donc d’anticiper ces exigences techniques et intégrer ces points dans votre stratégie SEO globale.

L’avis d’AEP Digital :

La mise à jour Page Experience étant prévue pour mai 2021, il devient important de considérer ces nouvelles metrics et définir les plans d’actions associés afin de préparer votre site web et le rendre éligible aux Core Web Vitals. Pour autant, nous remarquons donc que Google n’est pas encore totalement au point sur ces metrics, comment les mesurer et comment les intégrer en tant que facteur de ranking SEO. Comme l’avait précédemment affirmé un représentant de Google, l’impact des CWV sur le SEO sera de toute manière réduit lors du déploiement de cette mise à jour, ce qui laisse du temps à tout webmaster pour travailler leur site web en fonction.

Améliorez vos connaissances en Webmarketing Digital

Stratégies et techniques d’acquisition en SEA, SEO et sur les réseaux sociaux. Réussissez vos synergies cross canal. AEP Digital vous propose des conseils pour réussir votre stratégie webmarketing

Dans la même rubrique SEO