01.40.09.13.31

Guide Magento SEO Réussir son référencement Magento

Face à la pléthore de CMS E-commerce disponibles sur le marché, découvrez les avantages et les limites de Magento pour booster votre référencement naturel

Magento est-il un e-commerce performant en SEO ?

Optimiser le SEO de votre site e-commerce est un élément stratégique pour votre performance commercial.

Une meilleure visibilité sur les pages de résultats de Google est synonyme de trafic supplémentaire et donc de chiffre d’affaires potentiel.

Il est bon de rappeler que le trafic SEO représente 38% du trafic total des sites E-commerce (source : SEMRush) et presque 1 personne sur 2 commence son parcours d’achat avec une recherche naturelle sur Google en 2021.

Magento: Un CMS e-commerce open-source

Magento a été lancé le 31 mars 2008 sous la forme d’un CMS Open-Source sur les bases du framework Zend déjà existant.

Pensée pour le e-commerce, la solution attire rapidement l’attention par ses capacités et sa flexibilité, ce qui amène l’entreprise à commercialiser une version payante intitulée Magento Entreprise Edition en parallèle de sa version dite « communautaire » et gratuite.

Les usagers ont donc le choix d’une version libre et gratuite face ou une version payante, plus étoffée et bénéficiant d’un support SAV dédié. Cette dualité existe toujours entre « Magento Community » ou « Magento Open Source Edition » et la version professionnelle renommée « Magento Commerce Edition ».

L’acquisition de Magento, par Adobe en 2018 a ajouté une garantie et une crédibilité sur la pérennité de la solution.

Magento est un CMS e-commerce apprécié des commerçants pour sa grande « scalabilité », soit sa capacité à s’adapter aisément à des boutiques au catalogue imposant.

S’il est difficile d’estimer sa part de marché face aux autres CMS de cette typologie, les études BuildWith estiment que Magento occupe la troisième position face aux autres CMS e-commerce, propulsant 9% des sites observés lors de cette étude. WooCommerce (qui est en réalité une extension WordPress) et Shopify le devancent avec respectivement 26% et 21% des parts de marchés.

Arborescence & siloing avec magento

Une structure en silo solide est votre chance de vous démarquer sur la page de résultats de recherche Google.

Le principe fondamental de la structure en silo est de regrouper hiérarchiquement vos contenus en fonction de la corrélation entre les familles produits et les intentions de recherche des internautes.

Cela garantit une forte pertinence sémantique pour chaque groupe de contenu et se traduit par un meilleur classement des pages pour chaque requête de recherche (mot-clé).

Le schéma de silo SEO parfait apparaît sous la forme de structures à trois niveaux, prenant en compte le principe UX des 3 clics : chaque élément de contenu ne doit pas être à plus de 3 clics de la page d’accueil.

Un tel ensemble de groupes de contenu vous aide à couvrir tous les sujets pertinents pour votre site et permet également à l’algorithme RankBrain de Google de comprendre ce que vous proposez.

Créez votre structure en partant de votre analyse sémantique et des intentions de recherches de votre cible. C’est en comprenant comment votre cible recherche sur Google que vous allez classer vos familles produits.

Les capacités de scalabilité et de gestion automatique des urls (surtout depuis la version Magento2) permettent à Magento une adaptabilité performante à ces exigences.
Le siloing et l’arborescence de votre catalogue produit sont des points essentiels de votre SEO indépendamment même de votre CMS !

En effet, plus vos pages profondes sont proches de la homepage, plus elles ont du jus et donc un potentiel de positionnement important.

L’indéxation des urls & le duplicate content

L’un des gros problèmes SEO de Magento, a été pendant longtemps le contenu dupliqué : une fiche produit pouvait être accessible par plusieurs URL différentes. Depuis la version 1.4, la mise en place d’URL canonique sur les fiches produits et les pages catégories a réglé ce problème.

Si Magento est apprécié pour sa disposition de scalabilité (adaptation à un large catalogue produit), c’est en grande partie grâce à la gestion intelligente des URLs qui est inhérente au CMS.

Heureusement, cette gestion est aussi très positive pour votre SEO ! En effet, Magento est conçu pour attribuer à chaque produit une seule URL, peu importe la catégorie auquel ce produit appartient ou ses éventuelles variantes.

Imaginons que votre boutique en ligne propose des modèles de t-shirts de couleur unie et que vous désirez offrir à vos utilisateurs un accès par modèle de t-shirt (col rond, col V, à boutons…) ainsi que par couleur (t-shirt rouge, t-shirt bleu, etc.).

Une option accessible dans le back-office de Magento vous permet de ne pas inclure le chemin de la catégorie dans l’URL du produit : un t-shirt à col rond rouge pourra donc appartenir aux catégories « rouge » et « col rond » simultanément, sans créer de multiples URLs et donc évite les risques de duplicate content.

Les utilisateurs pourront accéder à ce produit de la manière désirée (par couleur ou modèle), et les crawlers comprendront qu’il s’agit bien d’un seul et unique produit : un point fort pour votre SEO sous Magento, d’autant plus qu’une URL courte sera plus lisible et efficace.

Magento va encore plus loin, en permettant de rassembler sous une seule URL de page produit toutes les variantes d’un même produit.

En reprenant notre exemple de t-shirt, vous pourrez ainsi proposer différentes tailles et coupes pour votre t-shirt rouge à col rond sans craindre que chaque variante génère une nouvelle URL. Ici encore, cela permet d’éviter le duplicate content tout en facilitant grandement la gestion de votre catalogue produit : si vous deviez gérer et doter de contenu textuel unique chaque variante de produit (chaque taille, chaque coupe, etc.), le travail serait colossal pour des retombées SEO faibles.

Attention néanmoins, si vous désirez qu’une ou plusieurs variantes de votre produit soit indexée par Google, il faudra dans ce cas créer des pages produits dédiées si ce n’est pas déjà le cas.

Enfin, il vous faudra bien activer dans les réglages de votre back-office la possibilité de réécrire vos URLs, ce qui s’avère essentiel si les terminologies de vos produits ne sont pas initialement SEO friendly.

Le CMS va aussi générer par défaut un fichier robots.txt, document placé à la racine du domaine et qui permet d’indiquer aux crawlers les URLs à suivre ou non, à indexer ou à ne pas indexer, etc. Un point positif, puisque ce fichier est intéressant pour le référencement naturel, mais ce dernier ne sera par défaut doté que de deux lignes venant empêcher l’indexation des fichiers du CMS et de la page de connexion. Il vous faudra ensuite enrichir ce robots.txt selon les particularités de votre site !

La gestion des urls filtrées

Magento est apprécié pour sa capacité de scalabilité (adaptation à un large catalogue produit).

Et conçu pour attribuer à chaque produit une seule URL, peu importe la catégorie auquel ce produit appartient ou ses éventuelles variantes.

Si votre boutique en ligne propose des modèles de t-shirts et que vous désirez offrir à vos utilisateurs un accès par modèle de t-shirt (col rond, col V, à boutons…) ainsi que par couleur (t-shirt rouge, t-shirt bleu, etc.).

En quelques clics depuis votre back-office, vous pouvez installer le thème de votre choix parmi la très riche librairie disponible et commencer à appliquer un template prédéfini. Ce thème va donc jouer un grand rôle dans l’architecture, la composition et le design de votre site, ce qui aura indéniablement un impact sur son SEO.

Une option accessible dans le back-office de Magento vous permet de ne pas inclure le chemin de la catégorie dans l’URL du produit : un t-shirt à col rond rouge pourra donc appartenir aux catégories « rouge » et « col rond » simultanément, sans créer de multiples URLs et donc évite les risques de duplicate content.

Les utilisateurs pourront accéder à ce produit de la manière désirée (par couleur ou modèle), et les crawlers comprendront qu’il s’agit bien d’un seul et unique produit.

En effet, si vous avez un grand catalogue de produits, vous souhaiterez peut-être opter pour une structure d’URL plate où les URL des pages de produits ressemblent à ceci:

website.com/product-name/

Ainsi fait, vous n’aurez qu’une seule Url unique pour vos produits et ce quelque soit leur disposition dans votre catalogue.

Attention néanmoins, si vous désirez qu’une ou plusieurs variantes de votre produit soit indexée par Google, il faudra dans ce cas créer des pages produits dédiées par variant.

Enfin, il vous faudra bien activer dans les réglages de votre back-office la possibilité de réécrire vos URLs, ce qui s’avère essentiel si les terminologies de vos produits ne sont pas initialement SEO friendly.

La gestion des Meta balises avec Magento 2

Les méta-données sont essentielles autant pour votre référencement naturel que pour améliorer le taux de clic (CTR) sur les résultats de recherche. Il est donc primordial que vous les soigniez, tout en respectant les règles émises par Google.

Magento 2 introduit une nouvelle fonctionnalité permettant de remplir des modèles de remplissage des Titles, des balises méta description et « keywords » de manière dynamique via la création de template.

Vous pourrez ainsi construire vos modèles pour les pages « produits » par exemple, en suivant le chemin suivant :

Stores -> Configuration -> Catalog -> Catalog -> Product Fields Auto-Generation.

Quelques inconvénients de l’automatisme native des balises SEO dans Magento 2

  • Les templates s’appliquent à l’ensemble des produits.
  • Vous ne pouvez utiliser que certains Placeholders :{{name}}, {{description}} et {{sku}} (code produit)…
  • Impossible de reprendre le nom de la catégorie parente du produit ou d’ajouter un préfixe ou un suffixe pertinent.
  • Si vous voulez modifier les modèles, il n’est pas possible de revenir en arrière. Il faut en recréer un de toutes pièces

Si vous utilisez le placeholder {{description}}, vous ne pourrez pas modifier son affichage et donc vous allez utiliser la description de votre produit, qui est en général plus longue que les 160 caractères recommandés par Google.

L’alternative sur ces champs est de créer, à la main, les pages produit et éditer les champs en apportant des optimisations personnalisées qui prendront le dessus sur les règles automatiques Product -> Basic Settings -> Search Engine Optimization.

Mais cette optimisation sera chronophage pour les catalogues les plus conséquents !

C’est pourquoi il faut installer un plug-in telle que Meta Tags Template ou SEO Meta Templates pour pouvoir personnaliser complètement ces éléments.

Création automatique de redirection en cas de modification d’url

Fonctionnalité SEO très intéressante avec Magento, le déploiement automatique de redirections lorsque vous modifiez dans le back-office l’URL d’une de vos pages.

Modifier une URL est une intervention délicate, mais qui peut s’avérer nécessaire pour de nombreuses raisons :

  • Optimiser de manière SEO friendly l’url de la page considérée
  • Rediriger un produit en rupture ou une page en erreur 400
  • Modifier le titre d’un produit

Magento gère ce point automatiquement et évite ainsi les erreurs de redirections.

Le déploiement automatique d’une redirection par le CMS vous permet d’éviter une perte de trafic et de référencement.

Création et gestion de contenus textuels

Le contenu étant une pierre angulaire du SEO, il est essentiel de doter vos pages clés de textes conséquents et sémantiquement intéressant pour que les moteurs de recherche comprennent ce que vous proposez. Sans ces textes les moteurs de recherches sont quasiment aveugles pour comprendre ce que vous proposez.

Pour un site E-commerce, la création de guides d’achat ou d’utilisation, de comparatifs voire un espace blog, permet d’enrichir substantiellement le contenu de votre site.

Créer de tels contenus éditoriaux vous permet de travailler des expressions clés et maximiser vos chances d’apparaître dans les pages de résultats.

Il faut donc imaginer la production de contenus éditoriaux à forte plus-value et optimisés pour le SEO comme des renforts à votre visibilité et votre légitimité.

Une canonicalisation automatique

Dans la liste des fonctionnalités intégrées par défaut dans le CMS qui vous aideront à améliorer le SEO de votre site Magento, vous trouverez également une option de canonicalisation.

Cette dernière, une fois activée dans vos paramètres, va automatiquement appliquer une balise « rel= »canonical » » en self-referential qui pointe vers l’URL elle-même.

Ainsi, votre page de catégorie www.boutique/t-shirt.com possédera au sein de son code source la balise « rel= »canonical » href=www.boutique/t-shirt.com », une bonne pratique pour votre SEO.

En effet, la balise canonical sert à indiquer aux crawlers quelle est la page d’origine, la page canonique, d’un contenu afin que cette page soit indexée en priorité.

Elle prend tout son sens lorsque vous disposez de plusieurs variations d’une même page présentant des contenus similaires : vous pouvez alors indiquer aux robots qu’il s’agit d’un duplicate volontaire et pointer vers la page canonique à indexer.

L’intérêt d’une self-canonicalisation automatique, est une bonne pratique SEO qui permet d’envoyer un signal aux robots crawler et favoriser l’indexation de cette page.

De plus, cela permet d’éviter que l’ajout d’un paramètre (par exemple, suite à un filtrage ou l’ajout d’un tracking) vienne créer une seconde URL indexable pour cette page : la balise canonical joue là son rôle, pointant vers l’url absolue même lors de l’ajout de paramètres.

Une canonicalisation à optimiser

Attention toutefois cette canonicalisation automatique ne s’applique pas sur votre homepage, page pourtant clé qui doit aussi être dotée de sa canonical en self-referential.

Pour cette dernière il convient de l’enclencher :

allez dans les paramètres SEO du catalogue en « vue boutique » ;
remplacer « non » (no) par « oui » (yes) dans les valeurs d’urls canoniques.
Il en va de même pour toute URL générée via un plugin externe, par exemple un outil de blog qui générerait des pages clés pour le SEO de votre Magento mais qui ne serait pas concerné par l’auto-canonicalisation du CMS.

Attention à la canonicalisation de vos pages paginées. En effet, chaque page paginée doit être crawlée et indexée, donc posséder une self-referential également.

Il ne faut donc pas qu’une page 2 ou page 3 possède une canonical pointant vers la page 1 de cette pagination, ce qui nuirait à son SEO.

Générez vos sitemaps en quelques clics

Parmi les éléments requis pour une bonne stratégie SEO figure également les fichiers sitemap.xml, qui peuvent être assimilés à des listings d’URLs présents en clair au sein d’un fichier dédié.

Dans une optique SEO, le fichier sitemap vous permet donc d’offrir une visibilité supplémentaire à vos URLs et de vérifier via la Search Console l’état de leur indexation. Qu’il s’agisse de l’intégralité des pages de votre site, uniquement tel ou tel segment (une catégorie produit, un espace blog…) ou encore vos images, vous pouvez choisir quelles URLs présenter de ce sitemap, ou index de sitemap si vous désirez présenter plusieurs fichiers de ce format.

Pour en revenir au CMS en question, celui-ci vous permet de générer automatiquement votre sitemap.xml en activant l’option correspondante au sein du back-office.

De manière générale, votre sitemap doit contenir un maximum de 50 000 urls et sa taille ne doit pas dépasser 50 Mo.

Sur Magento 2, vous pouvez optimiser ce document dans vos « configurations catalogue », sous la mention XML sitemap.

Sélectionnez la « vue boutique » (store view) pour inclure les catégories, les produits et les cms. Modifiez également les paramètres de mise à jour afin qu’elle se fasse automatiquement.

Pensez à bien adapter la fréquence en fonction de vos besoins et choisissez une heure de faible fréquentation.

Une fois que vous avez effectué ces réglages, vous pouvez générer votre sitemap XML en vous rendant dans vos configurations SEO & Search.

Une fois généré, indiquez le lien de votre sitemap dans votre fichier robots.txt afin de faciliter sa prise en compte par les robots d’indexation.

Par la suite, n’oubliez pas de le soumettre à Google via la Search Console (attention, cette étape n’est elle pas automatisée !) et vérifiez que votre fichier robots.txt présente bien le chemin vers votre fichier sitemap afin de faciliter sa détection.

Magento va encore plus loin en générant également un sitemap image, soit un fichier similaire mais qui va référencer les liens des images que vous utilisez sur votre site. D’autres informations seront aussi récoltées et présentées, comme les attributs alt des images, afin d’offrir aux crawler une vue rapide et complète sur vos médias.

La finalité est similaire : faciliter la détection et le référencement de vos images et donc contribuer à leur visibilité dans les résultats de recherche image de Google. Une fonctionnalité fort appréciable au vu du poids toujours grandissant des images dans le search, surtout dans certains secteurs d’activité.

Intégration native des données structurées

Autre avantage SEO de Magento : sa mise en place des données structurées de manière native. Ces meta-données supplémentaires vont permettre de préciser le contenu de vos pages aux crawlers des moteurs de recherche et ainsi favoriser leur compréhension et in fine leur indexation.

Les structured data permettent également de bénéficier de résultats de recherche enrichis, soit des résultats accompagnés d’éléments supplémentaires comme la mention d’une adresse, d’un prix ou encore d’une note sous le résultat de recherche.

Ces données structurées sont également nécessaires pour permettre un affichage de votre page sous forme de featured snippet dans les pages de Google, soit les encadrés placés en haut de page et offrant immédiatement dans la SERP un aperçu du contenu. En bref, ces méta-données sont essentielles pour favoriser votre indexation et enrichir l’apparence de vos résultats afin de capter davantage de clics. Sur ce point, notre avis sur Magento est mitigé.

Depuis Magento 2, le CMS permet de renseigner par défaut certaines de ces données structurées, comme le nom, le prix, le code SKU ou encore la note d’un produit de votre catalogue.

Cependant l’absence d’autres meta-data tout aussi importantes telle que la description, la marque ou encore les datas relatives aux images du produit, ne permet pas de disposer de l’intégralité des Données structurées produit.

Vous devrez donc utiliser un plugin tiers pour finaliser cette implémentation comme le Google Rich Snippets M2

Paramétrer le robots.Txt

Le fichier robots.txt est un outil d’indexation capital pour l’optimisation SEO d’une boutique en ligne.

Il permet de signifier les parties (et répertoires) de votre site que vous laissez ouvert aux crawl des moteurs de recherche. Il est donc essentiel de générer et d’entretenir un tel document afin de vous protéger d’une pénalité liée au contenu dupliqué et de préserver votre budget de crawl.

Notez que dans les paramétrages de base de Magento 2, l’ensemble de ces pages sont autorisées pour l’indexation (allow). Vous devrez donc manuellement ajouter les pages que vous ne souhaitez pas voir apparaitre sur les pages de résultats des moteurs de recherche (disallow).

En parallèle, pensez à également renseigner l’attribut noindex sur chacune des pages concernées.

Par défaut nous vous conseillons de bloquer l’accès aux pages suivantes :

  • recherche
  • compte utilisateur
  • sid et phpssesid
  • filtres (prix, couleurs, tailles, etc.)

Pour régler votre robots.txt, allez dans les paramètres d’administration :

allez dans Stocks > Paramètres > Configurations ;

Appuyez ensuite sur « Conception » ;

sélectionnez « Robots de moteur de recherche » puis modifiez les données.

Optimiser le budget crawl de votre site

Si vous disposez d’un site présentant de très forts volumes de pages, vous disposez d’un « budget crawl » qui correspond, dans les grandes lignes, au nombre d’URLs que les robots pourront crawler sur une période donnée.

De nombreux facteurs viennent déterminer ce budget crawl (vitesse de chargement, robustesse et vitesse du serveur, volume de pages à étudier, etc.) mais il est toujours bon de chercher à l’optimiser afin d’être certain que les robots Google crawlent un maximum de pages essentielles de votre site.

Ainsi, il est conseillé d’empêcher le crawl des URLs jugées inutiles telles que les conditions générales de ventes, la politique de retour, les contrats ou mode d’emploi en .pdf… En bref, toute page qui n’apporte aucun bénéfice au SEO de votre Magento.

Pour ce faire, il suffit d’ajouter à votre robots.txt une directive « disallow » suivie des répertoires à bloquer tout en précisant les robots concernés.

Bien gérer le référencement Magento de vos produits indisponibles

Nous terminerons avec un dernier conseil plus généraliste qui s’appliquera à tout webmaster de site e-commerce, qu’il soit hébergé sur Magento ou tout autre solution : bien gérer vos produits indisponibles.

Plusieurs solutions sont envisageable selon la situation rencontrée, mais il est essentiel de ne pas laisser vos pages produits indisponible à l’abandon. Cela générerait de nombreuses 404 qui s’accumuleraient au fil du temps, envoyant un mauvais signal à Google.

De plus, vous perdriez totalement tout ranking SEO que ces pages produits pourraient avoir recueilli, tout en perturbant la navigation des visiteurs qui accèderaient à cet produit indisponible via les résultats de recherche, un lien externe, un marque page…

Une bonne gestion des produits indisponible est donc essentielle pour votre SEO sous Magento comme pour le SEO de tout e-commerce.

Premier cas : le produit est indisponible temporairement et reviendra en stock à l’avenir. Pas de problème, il vous suffit de bien indiquer cette information sur la page (masquer le bouton d’achat et le remplacer par un bouton « m’alerter quand ce produit sera disponible » par exemple, préciser de manière évidente dans le contenu de la page l’état actuel du produit, etc.).

Une fois le produit de retour en stock, il vous suffit de revenir à votre format de page produit traditionnel.

Second cas : le produit est indisponible de manière permanente. Il vous faudra alors déployer une redirection 301 vers une page produit similaire (idéalement), la catégorie produit parente (choix second) ou, si ces deux options sont impossibles, vers la page d’accueil du site (à effectuer en dernier recours uniquement).

C’est un travail au compte-goutte, mais le bénéfice se fera ressentir tant pour l’expérience utilisateur qui sera bien plus enclin à convertir si sa navigation est agréable, que pour le SEO de votre e-commerce car une partie des signaux de ranking seront transférés vers la page redirigée si cette dernière est proche du produit recherché.

Optimisez le SEO Magento de vos images produits

L’optimisation SEO de vos images est donc une clé de réussite supplémentaire, surtout dans un secteur où l’aspect du produit est un critère de choix (prêt-à-porter ou mobilier d’intérieur, par exemple.).

De plus, nous en parlons dans la partie dédiée aux sitemaps, Magento facilite la génération de sitemaps dédiés aux images : autant capitaliser sur cette fonctionnalité et pousser l’optimisation SEO de vos images au maximum.

Avant tout, veillez à bien renseigner l’attribut « alt » de vos images en y incluant les expressions clés relatives à ce produit. En parallèle, dotez-là des données structurées shema.org de type image. Ces deux points sont essentiels pour le SEO car ils permettent une meilleure compréhension de votre image et son contenu par les crawlers des moteurs de recherche.

Les autres recommandations clés sont plus indirectement liées au SEO et vont davantage concerner la vitesse de chargement de vos pages ainsi que l’expérience utilisateur, mais ils restent essentiels.

Par exemple, évitez d’intégrer trop d’images ou des images trop lourdes au sein de vos pages. De plus, mieux vaut les servir dans un format efficace (.PNG ou .JPEG par exemple) et ce à une résolution proche de celle utilisée par le client afin d’éviter les redimensionnements dans le navigateur lors de la visite, un facteur de ralentissement mais aussi d’instabilité visuelle notable.

Les limites SEO de Magento

Principal point noir : les performances de chargement

Disposer d’un site capable d’être rapidement chargé sur les terminaux de vos visiteurs est essentiel, tant pour l’expérience utilisateur que votre référencement naturel.

C’est un point qui devient chaque jour plus important, surtout depuis l’annonce par Google des Core Web Vitals, de nouveaux critères d’accessibilité et vitesse de chargement qui sont devenus des facteurs de ranking à part entière dans une mise à jour Google en été 2021.

Sur cet aspect, Magento est en retrait face aux autres CMS notamment suite à un usage élevé de scripts qui vont nécessiter de plus fortes ressources serveurs afin d’être exécutées suffisamment rapidement en backend, mais aussi des terminaux rapides pour les usagers qui accèderont à votre site.

Pour améliorer les performances de vos scripts, envisagez la minification de ces ressources tout en évinçant au maximum tout script inutile.

Les techniques de chargement asynchrone / différé des scripts (et autres ressources pouvant être concernées, tels que des images sous la ligne de flottaison par exemple) sont également essentielles pour offrir un rendering rapide de votre site, même partiel.

Sur Magento, vous pouvez facilement activer la fusion de ces paramètres à l’aide d’une simple manipulation.

Accédez aux configurations de stock des paramètres dans votre panneau d’administration. Sélectionnez l’onglet « développeur » dans les fonctions avancées et mettez oui (yes) dans les champs suivants :

  • Merge JavaScript Files ;
  • Enable JavaScript Bundling ;
  • Minify JavaScript Files ;
  • Merge CSS Files ;
  • Minify CSS Files.

Un autre point fort de Magento 2 est de pouvoir configurer les paramètres de JavaScript. Ce procédé permet principalement d’accélérer et de simplifier la mise en place de votre plateforme

Bien gérer la disponibilité et les capacités serveurs

Mise en cache

Ce procédé permet de réduire la bande passante et la charge du serveur, ce qui améliore donc la rapidité de la navigation sur Internet. Vous pouvez activer les fonctions de mise en cache dans les paramètres « système » de votre boutique Magento. Il vous suffit alors de sélectionner tous les types de cache et de les activer en un seul clic.

Vous avez également la possibilité de régler la mise en cache pleine page de votre site e-commerce sur Magento 2.

Pour ce faire, rendez-vous dans l’option « système » de vos paramètres avancés.

Sélectionnez ensuite le « cache Varnish ». Il ne vous reste plus qu’à remplir les données de votre hébergeur et le tour est joué.

Au moment de choisir votre hébergeur, il est important de vérifier certains paramètres :

  • L’optimisation Magento des serveurs ;
  • La compatibilité CDN (Content Delivery Network) ;
  • La fonctionnalité avec Redis, Varnish et Nginx.
  • L’absence de balises hreflang

Sachez que Magento n’intègre pas par défaut le déploiement des balises hreflang. Il vous faudra installer une extension supplémentaire afin de générer et paramétrer ces balises qui sont essentielles pour le SEO d’un e-commerce Magento multilingue.

En effet, la balise hreflang permet de signifier aux robots les déclinaisons linguistiques d’une même page : point essentiel si vous visez de multiples marchés différents.

Vous devrez doter votre site de versions linguistique adaptée pour chaque page et vos balises hreflang permettront de pointer les robots vers ces autres versions et éviter ainsi tout duplicate content.

De nombreux plugin vous permettent de gérer les Href Lang et notamment « Seo Suite Ultimate extension for Magento 2 ».

Vous pourrez :

  • définir l’étendue de l’URL hreflang (site Web ou global),
  • utiliser des balises hreflang sur les pages de produit, de catégorie et de CMS,
  • utiliser le code de langue des paramètres régionaux par défaut,
  • sélectionnez manuellement la langue des autres URL,
  • définir l’attribut hreflang X-default pour les pages non localisées,
  • connecter des pages localisées de ce type au moyen d’un ID, d’une clé URL ou d’un attribut hreflang…
Améliorez vos connaissances
en webmarketing Digital

Stratégie et techniques d’acquisition en SEA, SEO et sur les réseaux sociaux. Reussissez vos synergies cross canal. AEP Digital vous propose des conseils pour réussir votre stratégie webmarketing

L'Actualité du seo par AEP/Digital

L’INP remplace le FID – Core Web Vitals

Le 15 février 2024 par BrunoPourquoi optimiser son INP ? Il est important de noter que l’INP est en passe de devenir un critère de référence majeur dans l’univers du SEO, car il est prévu […]