Core Web Vitals, EAT, AMP : quelles tendances pour le SEO en 2021 ?

Depuis l’annonce récente des Core Web Vitals, nouveaux facteurs de vitesse et d’UX pris en compte par Google pour le ranking SEO des sites, une question plane : quelle stratégie adopter pour optimiser son SEO en 2021 ? Faut-il chercher à tout prix l’optimisation de vitesse, ou poursuivre les critères de qualité et d’autorité EAT ? On fait le point ensemble sur les axes à envisager pour l’année à venir.

Les Core Web Vitals : un véritable virage en SEO pour le début d’année 2021 ?

Les Core Web Vitals ont fait beaucoup parler d’eux, et ce n’est pas terminé. Ces Signaux Web Essentiels regroupent un ensemble d’éléments jugés essentiels pour une bonne expérience utilisateur de qualité : sécurité HTTPS du site, version responsive (adaptée aux terminaux mobiles), bonne vitesse de chargement, etc. Des indicateurs que les webmasters travaillaient déjà en arrière-plan, mais qui vont prendre une place plus importante avec notamment trois critères phares :

  • Le LCP, Largest Contentful Paint, soit le temps d’affichage du contenu principal de la page
  • Le FID, First Input Delay, soit le délai avant que la page soit interactive pour l’internaute
  • Le CLS, Cumulative Layout Shift, soit la stabilité visuelle de la page lors de son chargement

Si l’optimisation de vitesse n’est donc pas une grande nouveauté en soin, c’est plutôt le CLS (la stabilité visuelle) qui risque de perturber les techniques d’optimisation SEO. En effet, une des manières les plus communes pour augmenter la vitesse de chargement d’une page est de repousser le chargement des images et scripts non essentiels (chargement asynchrone / différé à l’aide des balise async/defer). Naturellement, ces éléments sont alors chargés dans un second temps, venant perturber la stabilité visuelle de la page : un conflit direct avec le CLS, donc. Il faudra donc trouver un juste milieu entre optimisation de vitesse et stabilité de chargement afin de répondre au mieux aux attentes de Google, ce qui nécessitera parfois de repenser votre site voire effectuer une refonte SEO.

Qu’en est-il des critères E.A.T. (Expertise, Autority, Trust) ?

Si nous n’avons pas pour habitude de les appeler par ce nom, les E.A.T. sont des critères de qualité présentés par Google concernant l’autorité des contenus d’un site web. Selon eux, un contenu qualitatif doit faire preuve d’expertise, d’autorité et inspirer la confiance des internautes. Cela passe par des contenus de haute qualité, à forte valeur ajoutée, rédigés par des experts reconnus dans leur domaine, avec des sources clairement identifiées et crédibles, etc.

Dans l’absolu, tout contenu qualitatif tend à respecter les critères E.A.T., mais leur poids dans le SEO est encore trop flou pour constituer un véritable axe de travail pour optimiser le référencement naturel d’un site. De plus, ce sont davantage des « signaux » analysés par Google que des véritables facteurs de ranking – et nous ne savons pas comment les moteurs de recherche calculent le poids E.A.T. d’une page. En bref : des critères encore trop obscurs qui ne doivent pas détourner les webmasters de leur objectif principal, créer et publier du contenu qualitatif à l’intention de leur public.

Un avenir incertain pour les pages AMP

Le format AMP est une typologie de page visuellement très épurée dont l’objectif principal était d’offrir une accessibilité accrue aux utilisateurs, notamment mobile. Ils étaient particulièrement utilisés par les sites d’actualités : en effet, proposer des pages AMP était l’un des critères d’éligibilité aux « Top Stories », des résultats enrichis en position zéro qui mettent en valeur les dernières news relatives à la recherche de l’internaute.

Mais désormais, toute page offrant une bonne accessibilité / vitesse (en plus d’un contenu pertinent, bien évidemment) peut se ranker parmi les Top Stories. C’est là un changement qui risque de rendre le format AMP désuet pour de nombreux annonceurs pour lesquels ses limitations étaient trop contraignantes. Les webmasters pourront désormais optimiser efficacement leurs pages tout en conservant leur liberté quant à leur design ou les contenus publicitaires qu’elles proposent. Reste à voir si la technologie AMP va évoluer pour s’adapter à ce revirement de situation, ou si elle sera tout simplement abandonnée par Google.

 

 

L’avis d’AEP Digital :

Beaucoup de changements en prévision pour cette année 2021, avec comme à l’accoutumée de nombreux aspects qui restent obscurs pour le SEO. Tant que les Core Web Vitals ne seront pas pleinement intégrés à l’algorithme Google suite à l’update Page Experience, nous restons dans l’expectative. Une chose est néanmoins certaine : l’optimisation technique est en passe de devenir un point clé pour le SEO et il faut dès maintenant anticiper les optimisations à déployer pour répondre aux critères CWV.

Améliorez vos connaissances en Webmarketing Digital

Stratégies et techniques d’acquisition en SEA, SEO et sur les réseaux sociaux. Réussissez vos synergies cross canal. AEP Digital vous propose des conseils pour réussir votre stratégie webmarketing

Dans la même rubrique SEO