LinkedIn et l’importance du Dwell Time, soit le temps passé par l’internaute sur vos contenus

Dans un récent article posté sur leur blog, les équipes LinkedIn ont dévoilé un peu plus en détail le fonctionnement de l’algorithme chargé de définir la visibilité des contenus au sein du fil d’actualité. Lors de sa visite, l’utilisateur aura à sa disposition une sélection d’articles, vidéos, médias et autres contenus : comment est défini l’ordre et la visibilité de chaque élément ?

L’engagement des internautes avec votre contenu

Un des principaux facteurs utilisés par LinkedIn est la probabilité des contenus à susciter de l’engagement : réactions, commentaires, partages, etc. Chacune de ces actions va augmenter la visibilité future de la publication. Par exemple, un partage va afficher le contenu sur le profil de l’utilisateur en question, l’affichant à son tour dans le fil de ses connections. Un commentaire, signe d’engagement et donc de pertinence du contenu, va au contraire booster la visibilité du post initial. Jusque-là, rien d’étonnant, ces facteurs étant depuis longtemps connus et utilisés par d’autres réseaux sociaux dans leurs algorithmes de positionnement. Maximiser l’engagement est donc essentiel.

L’importance du temps passé à visionner votre contenu, le « dwell time »

En revanche, LinkedIn affirme qu’un autre élément est pris en compte pour définir la visibilité d’une publication : le dwell time, soit le temps passé par l’internaute à consulter le contenu en question. Il se divise en deux parties, le temps mesuré lorsque le contenu est parcouru depuis le fil d’actualité, et le temps de lecture ou visionnage réalisé après le clic sur la publication.

La conclusion à en tirer est simple : il ne suffit pas de créer des publications qui capteront brièvement l’attention d’un grand nombre d’usager, mais aussi miser sur la qualité du contenu et le temps total qui lui sera accordé par l’internaute. La viralité potentielle, si elle reste un très bon outil de visibilité, doit donc être contrebalancée avec la qualité du contenu afin d’obtenir un bon positionnement sur le fil d’actualité de vos cibles.

L’avis d’AEP Digital :

Il est appréciable de voir la firme communiquer ainsi sur le fonctionnement de ses algorithmes. Comme pour toute stratégie de production de contenu, la qualité est donc un mot d’ordre à respecter si vous désirez maximiser votre visibilité sur LinkedIn. Capter l’attention de l’utilisateur ne suffit plus, il faut la conserver en leur proposant du contenu inédit, original et intéressant !

Améliorez vos connaissances en Webmarketing Digital

Stratégies et techniques d’acquisition en SEA, SEO et sur les réseaux sociaux. Réussissez vos synergies cross canal. AEP Digital vous propose des conseils pour réussir votre stratégie webmarketing

Dans la même rubrique SEO