JSON-LD ou Microdata ? Le format préféré de Google pour les données structurées

La mise en place des données structurées sur les sites est devenue un enjeu important du SEO. Elles permettent à Google de mieux comprendre le contenu d’une page en apportant des informations claires sur les éléments essentiels à prendre en compte. Google apprécie le fait de pouvoir saisir rapidement les points clés de votre page et a plus de chances de la mettre en avant dans les résultats de recherche. Mais alors, comment mettre en place ces données structurées sur votre site ? Google a-t-il un format de données structurées privilégié ?

A quoi servent les données structurées ?

Au même titre que la gestion des produits en rupture de stock, la mise en place des données structurées est importante en SEO. Revenons rapidement sur le fonctionnement des données structurées.

Selon Google, il s’agit d’un « format normalisé permettant de fournir des informations sur une page et de classer le contenu de cette page ». Grâce à un bout de code, on va spécifier clairement à Google les informations les plus pertinentes à retenir sur la page. Celles-ci pourront ensuite être réutilisées dans les résultats de recherche pour donner des renseignements supplémentaires à l’internaute.

Par exemple, pour une recette de cuisine, on précise :

  • le titre de la recette ;
  • les ingrédients ;
  • le temps de cuisson ;
  • la température du four ;
  • les avis des internautes…

Il existe différents types de données structurées en fonction du contenu de votre page :

  • Recettes
  • Films
  • Evénements
  • Restaurants
  • Produits
  • Avis…

Quels sont les différents formats de données structurées Google ?

Pour que Google comprenne ces différents éléments, il faut les spécifier explicitement dans le code de votre site Web. Cette spécification est très balisée pour que les robots des moteurs de recherche puissent bien comprendre les informations que vous souhaitez leur faire passer sur votre page. Vous pouvez retrouver une documentation complète sur les différents types de données structurées sur le site Schema.org.

Google accepte 3 types de données structurées :

  • JSON-LD
  • Microdata
  • RDFa

Données structurées Microdata

Le type Microdata permet d’ajouter de la metadata sous format HTML à l’intérieur du <body>. Cette metadata est comprise par les robots Google, qui assimilent alors les éléments essentiels de votre page. Pour savoir comment retranscrire ces informations sous forme de code, rendez-vous sur le site Schema.org. Voici un exemple concret pour la donnée structurée autour d’un Produit :

 <html>
  <head>
    <title>Executive Anvil</title>
  </head>
  <body>
  <div>
    <div itemtype="https://schema.org/Product" itemscope>
      <meta itemprop="mpn" content="925872" />
      <meta itemprop="name" content="Executive Anvil" />
      <link itemprop="image" href="https://example.com/photos/16x9/photo.jpg" />
      <link itemprop="image" href="https://example.com/photos/4x3/photo.jpg" />
      <link itemprop="image" href="https://example.com/photos/1x1/photo.jpg" />
      <meta itemprop="description" content="Sleeker than ACME's Classic Anvil, the Executive Anvil is perfect for the business traveler looking for something to drop from a height." />   

    </div>
  </div>
  </body>
</html>

Données structurées RFDa

Le type RDFa (Resource Description Framework in attributes) est une extension de HTML. Il spécifie une syntaxe à employer, en utilisant des des vocabulaires d’attributs existants. Vous pouvez même créer votre propre vocabulaire, si les attributs existants ne correspondent pas à vos besoins. Le RFDa est plus flexible que la Microdata que nous avons évoquée juste au-dessus. Reprenons le même exemple mais en utilisant le RDFa cette fois :

<html>
  <head>
    <title>Executive Anvil</title>
  </head>
  <body>
    <div typeof="schema:Product"><div rel="schema:image" resource="https://example.com/photos/4x3/photo.jpg"></div>
      <div property="schema:mpn" content="925872"></div>
      <div property="schema:name" content="Executive Anvil"></div>
      <div property="schema:description" content="Sleeker than ACME's Classic Anvil, the Executive Anvil is perfect for the business traveler looking for something to drop from a height."></div>
      <div rel="schema:image" resource="https://example.com/photos/1x1/photo.jpg">
      </div>    </div>
  </body>
</html>

Données structures JSON-LD

Le JSON-LD est une méthode permettant d’encoder les données structurées, basée sur le JSON. Ce dernier est un langage d’échange de données textuelles. Le JSON-LD (JavaScript Object Notation for Linked Data) est un script. Il est donc beaucoup plus simple à utiliser que les deux formats précédents.

Le gros point fort de cette méthode est qu’elle est complètement séparée du HTML. Le JSON-LD peut être placé n’importe où sur la page – même s’il apparait généralement dans la balise <head>. Il est beaucoup plus facile de modifier le JSON-LD car il est séparé du HTML. Cette organisation claire et concise plait beaucoup à Google… Reprenons le même exemple sous format JSON-LD :

<html>
  <head>
    <title>Executive Anvil</title>
    <script type="application/ld+json">
    {
      "@context": "https://schema.org/",
      "@type": "Product",
      "name": "Executive Anvil",
      "image": [
        "https://example.com/photos/1x1/photo.jpg",
        "https://example.com/photos/4x3/photo.jpg",
        "https://example.com/photos/16x9/photo.jpg"
       ],
      "description": "Sleeker than ACME's Classic Anvil, the Executive Anvil is perfect for the business traveler looking for something to drop from a height.",
      },
    }
    </script>
  </head>
  <body>
  </body>
</html>

Quel est le type de données structurées préféré de Google ?

Le site Schema.org supportent à la fois le type Microdata et le type JSON-LD. Mais quelle est la préférence de Google ? Ce sont ses robots qui lisent le code, donc sa préférence est importante pour savoir comment vous devez mettre en place vos données structurées sur votre site. En 2019, John Mueller, le Webmaster Trends Analyst reconnu de Google, expliquait que la firme préférait le format JSON-LD. Celui-ci est plus clair à comprendre. Plus d’hésitation donc sur le format à adopter pour vos données structurées. Privilégiez le JSON-LD.

Si vous n’avez pas encore mis en place les données structurées, cela peut être intéressant d’y penser. Cela est forcément bénéfique pour votre site puisque vous donnez davantage d’informations à Google – ce qui lui permet de mieux comprendre votre contenu et in fine de mieux classer votre page dans les résultats de recherche.

Améliorez vos connaissances en Webmarketing Digital

Stratégies et techniques d’acquisition en SEA, SEO et sur les réseaux sociaux. Réussissez vos synergies cross canal. AEP Digital vous propose des conseils pour réussir votre stratégie webmarketing

Dans la même rubrique SEO : Référencement Naturel